Les soft skills du chef de projet

  • Home
  • Les soft skills du chef de projet
les principales soft skills pour un chef de projet

 

Au-delà des compétences techniques, les soft skills du chef de projet sont des compétences transversales qui ne sont pas liées au métier. Elles ne sont pas innées, tout le monde peut y être formé même si certains d’entre nous peuvent avoir des traits de personnalité qui vont faciliter son apprentissage.

Aujourd’hui les compétences techniques ne suffisent plus et les soft skills sont très recherchées. Ce sont des qualités basées sur l’humain et la personnalité. Elles sont reliées à des compétences humaines, relationnelles, comportementales, émotionnelles, qui vont avoir toute leur importance en cas de situations complexes durant un projet.

L’intérêt des soft skills pour un chef de projet

Auparavant les recrutements étaient basés sur les hard skills, autrement dit vos compétences techniques. A l’heure de l’intelligence artificielle, de plus en plus utilisée dans nos métiers, leur importance est en recul… Les compétences techniques s’apprennent plus facilement, voire certaines compétences techniques disparaissent. Par exemple : si vous souhaitez créer un site internet, des compétences en html, css, java script ne sont plus obligatoires, il existe d’autres alternatives…

Mais les softs skills ne sont pas programmables, d’où leur importance pour se démarquer humainement.

Les soft skills complètent les hard skills pour donner de l’agilité et de la performance dans un environnement changeant et complexe. En gestion de projet, les soft skills sont d’une importance majeure, ce sont elles qui vont notamment permettre au chef de projet d’exercer son « leadership ».

 

Les 5 soft skills clés du chef de projet :

5 principales soft skills

 

La communication

Dans un projet, les informations doivent être disponibles au bon moment et transmises à la bonne personne, et avec les parties prenantes impliquées dans le projet. Pour cela, le chef de projet définit les méthodes de communication adaptées à l’équipe.

La communication ouverte avec l’équipe tisse des liens de confiance, permet d’impliquer les acteurs et de les motiver. Il va de soi d’informer les parties prenantes et l’équipe, des évolutions du projet ainsi que d’éventuels changements.

Les meilleurs conseils que je peux vous donner :

  • Parler et écrire de manière claire et concise.
  • Être à l’écoute des autres : être accessible pour ne pas délaisser l’équipe et entendre ses idées.

Pour en savoir plus, je vous conseille de lire notre article sur la communication dans une équipe projet.

 

L’intelligence émotionnelle

C’est la capacité à comprendre, analyser, réguler ses émotions et celles des autres.

On lui donne de l’importance en gestion de projet et en conduite du changement qui ne peuvent aboutir sans l’humain, tant au niveau individuel que collectif. Elle va servir au chef de projet pour comprendre son environnement et les personnes avec lesquelles il collabore.

Car, pour rappel, un projet est aussi une organisation temporaire et parfois interfonctionnelle. Vous ne connaissez pas forcément tous les membres de l’organisation, qui peuvent être internes ou externes à votre entreprise.

Il convient d’utiliser son intelligence émotionnelle pour prendre les meilleures décisions.

Je vais vous donner un exemple concret : face à la pression des délais, le chef de projet consulte les membres de son équipe pour apprendre comment ils pensent, pour obtenir le meilleur d’eux et ainsi trouver une solution pour les accompagner à produire davantage. Cela peut aider à communiquer au sponsor un nouveau délai ou obtenir des ressources supplémentaires.

Souvent, au début d’un projet on est amené à faire des interviews, et voici deux conseils qui feront de vous quelqu’un émotionnellement intelligent :

  • Avoir une écoute active : instaure un climat de confiance, respect et empathie pour que notre interlocuteur puisse s’exprimer librement et sans jugement.
  • Poser des questions : au lieu de régir du tac-o-tac pour comprendre le fond de sa pensée et son ressenti.

Dans un cas où le chef de projet ne serait pas émotionnellement intelligent, il ne prendrait pas en compte le ressenti de son équipe.

Pour comprendre les autres dans leur individualité, la méthode DISC (Dominant, Influent, Stable, Conforme) donne des indications sur les comportements et réactions des personnes. 4 catégories :

méthode disc pour comprendre la personnalité des autres

Elle est utile de façon à adapter notre comportement face à différentes personnes.

 

L’intelligence collective

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Ce dicton nous fait comprendre l’importance du travail d’équipe ! C’est la capacité d’un groupe à coopérer grâce à leurs interactions et aux synergies qui en découlent.

Il est important de mettre à profit les compétences de chacun pour répondre au projet.

3 ingrédients vous amènent à l’intelligence collective :

  • Le travail d’équipe :
    • Organiser les actions des acteurs projet.
    • Répartir adroitement les tâches et exploiter les ressources rationnellement.
      • Utiliser un tableau Kanban est un bon outil d’organisation d’équipe.
  • La cohésion d’équipe :
    • Orienter les efforts et le rôle de chacun vis-à-vis des objectifs du projet.
    • Avoir des stratégies de collaborations efficaces va servir à s’adapter à des changements brutaux.
      • Faire un icebreaker lors d’un brainstorming ou atelier de gamification pour animer une réunion de travail.
  • L’esprit d’équipe :
    • Mêler qualités humaines et professionnelles où les membres forment une alliance pour atteindre des objectifs communs. L’absence d’un membre ne doit en aucun cas altérer le bon fonctionnement de l’équipe.
      • Assurez-vous que tout le monde est en ligne avec l’objectif commun, pour donner confiance dans la réalisation des activités.

 

L’intelligence collective va servir pour concevoir des solutions en utilisant les synergies de l’équipe.

 

L’esprit critique

C’est la capacité à penser de façon analytique pour prendre une décision.

Les projets sont souvent confrontés à des défis, des obstacles et des situations complexes qui nécessitent une approche réfléchie et analytique.

7 étapes d’un processus de réflexion critique :

7 étapes d'un processus de reflexion critique

Avoir l’esprit critique permet d’être le plus objectif possible et d’éviter la prise de décision sous le coup de l’émotion ou d’informations établies. Il est bon de savoir comment ces capacités d’analyse peuvent anticiper de futures situations.

 

Le leadership

« Y a-t-il un pilote dans l’avion ? »

Le chef de projet est aussi un leader, il définit la vision de l’équipe, gère et motive les troupes, s’assure que chacun a compris son rôle, de façon à pouvoir donner des directives claires, encourager la collaboration, développer les compétences des membres de l’équipe et maintenir un climat de confiance et de respect. Un leader va mobiliser les ressources de manière optimale et maintenir la motivation et l’engagement des membres de l’équipe.

Pour cela, il doit faire preuve d’une grande capacité d’écoute, de confiance en soi et de transparence.

Les 5 leviers pour être un leader :

  • Instaurer un climat de confiance : gagner la confiance de l’équipe va être leur moteur.
  • Se sentir légitime : avoir confiance en soi, vous ne pourrez pas vous sentir « le chef » de projet.
  • Admettre ses faiblesses : être un expert dans tous les domaines n’est pas possible, on ne choisit pas un chef de projet pour son expertise technique ou fonctionnel. La réalisation d’une activité et la supervision sont deux métiers différents.
  • Déléguer : avoir confiance en l’équipe, elle sera ravie d’accomplir ses tâches.
  • Reconnaître la réussite : communiquer, parce que vous êtes content de votre équipe et cela les motive, car vous montrer de la reconnaissance.

Attention à ne pas confondre management et leadership :

Souvent mélangées, ces deux notions sont pourtant distinctes. Le management est hiérarchiquement lié à l’organisation pour la planification et mise en œuvre de processus pour atteindre des objectifs. Le leadership véhicule une vision, une inspiration et motive.

 

Chef de projet, développez vos soft skills !

« Paris ne s’est pas construit en un jour »

développer ses compétences et soft skills

Tout cela ne se fait pas en un rien de temps ! Cela demande de la pratique et de la volonté personnelle. J’ai pour vous quelques conseils pour les renforcer :

  • La formation : vous pouvez trouver beaucoup de formations sur ce sujet : en ligne (webinaires, moocs…) et/ou avec un formateur.
  • Coaching : collaborer avec un coach ou trouver un mentor expérimenté peut vous apporter des conseils personnalisés et des orientations pour développer vos soft skills. Il peut vous aider à identifier vos points forts et vos domaines d’amélioration, ainsi que vous fournir des conseils pratiques pour renforcer vos compétences.
  • Pratique et mise en situation : Les soft skills s’améliorent avec la pratique. Cherchez des occasions de mettre en pratique vos compétences en situation réelle. Par exemple, participez à des projets transverses, prenez des responsabilités supplémentaires ou engagez-vous dans des activités de leadership au sein de votre organisation. Plus vous vous exposez à des défis, plus vous aurez l’opportunité de développer vos compétences.

N’oubliez pas que le développement des soft skills est un processus continu. Soyez persévérants, ouverts au changement et prêts à sortir de votre zone de confort. Avec le temps et l’engagement, vous verrez une amélioration significative de vos compétences interpersonnelles et comportementales, ce qui vous permettra de devenir un chef de projet efficace et accompli.

Les soft skills sont devenues un atout essentiel pour les chefs de projet ! Bien que les compétences techniques soient nécessaires pour maîtriser les outils et les méthodologies de gestion de projet, ce sont les compétences interpersonnelles et comportementales qui peuvent faire la différence dans la réussite d’un projet.

Ces compétences favorisent également une collaboration harmonieuse avec les parties prenantes, renforçant ainsi la confiance et la satisfaction de tous les acteurs impliqués dans le projet.

En les développant, vous créez un environnement propice à la réussite et contribuez à des projets couronnés de succès !

Suis toute l'actualité en gestion de projet, inscris-toi !